Pierre Schmidt

Servir le vin

Les amateurs de bons vins n’admettent aucune fausse note en matière de service, découvrez vite le mini-guide du parfait sommelier !

Avant le service

Faut-il déboucher un vin à l’avance ? Faut-il le verser dans une carafe ? Cela dépend en réalité de l’âge de votre vin.

De manière générale, il est en effet conseillé de laisser aérer le vin avant de le servir : cela permet de laisser s’en échapper l’acidité volatile, et de l’oxygéner, ce qui aura pour effet de l’assouplir et d’en exalter les saveurs.

Vous pouvez déboucher simplement votre vin mais sachez que la surface d’aération est réduite à la taille du goulot. Pour mieux faire, versez votre vin dans une carafe.

En revanche, un vieux vin (plus d’une dizaine d’année) doit se déboucher au dernier moment : une décantation risquerait de lui faire perdre son bouquet (la structure d’un vieux vin est fragile).

Goûtez votre vin hors de la présence de vos invités avant de passer à table. Vous pourrez ainsi en relever les éventuels défauts (oxydation, goût de bouchon, acidité) et ouvrir une nouvelle bouteille si besoin.

Les bouteilles apportées par les invités

Si un de vos hôtes vous a apporté une bouteille, vous n’êtes pas obligé de la servir pendant le repas, celle-ci ne s’accordant peut-être pas avec vos plats. Rien ne vos empêche d’inviter à nouveau cette personne pour déguster ce vin lors d’un prochain repas.

Le service : comment procéder ?

La coutume veut que ce soit l’hôte qui serve le vin. Les femmes sont servies en premier en commençant par celles qui se trouvent à droite de l’hôte, et à sa gauche. L’invité masculin assis à la droite de la maîtresse de maison sera le premier homme servi. On continue le service dans le sens des aiguilles d’une montre.

Les verres doivent être remplis à moitié, juste au-dessus de leur renflement.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

↑ Haut de page